Quand Estoril était le rendez vous des espions

Quand Estoril était le rendez vous des espions

Le Duc de Windsor, la famille royale espagnole, le roi de Roumanie, Zsa Zsa Gabor, Leslie Howard, Ian Fleming, Dušan Popov, Garbo... s'établissent à Estoril durant la deuxième guerre mondiale... Ils seront une source d'inspiration pour le personnage de James Bond !

 

Le Portugal pendant la guerre 1939-1945

Lorsque la seconde guerre mondiale se déclenche en 1939, le Portugal vit sous un régime politique autoritaire dirigé par António de Oliveira Salazar : l'Estado Novo. Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur Salazar, rendez vous sur notre article : 11 portugais célèbres dont vous avez entendu parler.

L'Etat portugais affirme alors sa neutralité à travers la signature d'un traité de non-agression avec l'Espagne franquiste et le refus de se joindre à l'alliance entre l'Allemagne, l’Italie, et le Japon.

Salazar ne souhaitant déplaire ni à l'Angleterre ni à l'Allemagne Nazi, promet alors aux britanniques de n'intenter aucune action contre les juifs au Portugal et, simultanément, interdit la remise de visas à ceux qui sont pourchassés par le régime Nazi.

Aristides de Sousa Mendes, Consul du Portugal à Bordeaux, désobéira aux ordres et accordera plus de 30.000 visas aux juifs de toutes nationalités. 


Aristides de Sousa Mendes - Crédit Center of Portugal

 

Le Portugal devient alors un lieu de transit pour les réfugiés en partance vers les Etats-Unis mais aussi une destination pour ceux qui sont persécutés. Des hommes d'État exilés, des Rois sans trône, des écrivains, des artistes, des penseurs, des hommes d'affaires, mais aussi des milliers d'anonymes trouvent alors refuge dans la zone de Cascais-Estoril en raison des nombreux hôtels et de pensions de toutes sortes qui s'y trouvent.

A Estoril, on côtoie alors le Duc de Windsorla famille royale espagnole, le roi de Roumanie, Carol II, le Régent de Hongrie, Miklós Horthy, la Reine de Bulgarie... mais aussi des personnages plus troubles.

Inauguré en 1999, l'Espace Mémorial des Exilés préserve la mémoire de tous ceux qui ont trouvé à Cascais et Estoril un refuge pendant les différentes guerres qui ont dévasté l'Europe au 20e siècle, notamment les Juifs fuyant le régime nazi.

Espaço Memória dos Exílios - Av. Marginal 7152A, 2765-192 Estoril 

Estoril, rendez vous des espions.

Plusieurs rapports américains qualifient alors Lisbonne et Estoril de "Capitale de l'espionnage" favorisée par la position de la police secrète portugaise qui reste neutre à l'égard des activités d'espionnage étrangères, aussi longtemps qu’elle n’interfére pas dans la politique interne portugaise.

D'un coté, les espions allemands tentent d'acheter des informations sur les cargos transatlantiques au départ de Lisbonne pour aider leurs sous-marins engagés dans la bataille de l'Atlantique.

De l'autre coté, des célébrités telles que l'actrice Zsa Zsa Gabor ou Leslie Howard s'établissent à Estoril et collaborent avec les Alliés. Ian Fleming, officier du renseignement naval britannique réside au Palácio d'Estoril pour prendre en charge Dušan Popov un agent double anglais-allemand...

À Estoril, les Allemands choisissent l'hôtel Atlântico, le Grande Hotel do Monte Estoril et l'hôtel do Parque,


Grande Hotel do Monte Estoril

 

tandis que le Grande Hotel da Itália, à Monte Estoril, et l'hôtel Palácio sont les préférés des Alliés.


Estoril Palácio hôtel  

 

Dušan Popov, l'espion qui a inspiré James Bond.

Dušan Popov est un agent recruté par l'Abwehr pour espionner au Royaume-uni mais qui transmet un mélange de vraies et fausses informations après avoir été également recruté par les services secrets britanniques. Il se rend souvent au Portugal où son officier de liaison allemand le contacte au casino de l’hôtel Palacio à Estoril.


Dušan Popov

 

Ian Fleming est alors un officier du renseignement britannique, en poste au Portugal, en charge de la surveillance de Dušan Popov et réside à l’hôtel Palacio à Estoril.

Un soir, Dušan Popov, surveillé par Ian Fleming, bluffe un riche lituanien vantard au baccara et mise, sur une seule donne, les 38 000 dollars de ses frais de mission. Ce coup de bluff inspirera Ian Fleming pour l'écriture de Casino Royal.


Casino Royal - 1967

 

Popov sera, plus tard, reconnu comme l'agent double le plus extraordinaire de la Seconde Guerre mondiale et Ian Fleming deviendra l'écrivain à succès, auteur de la saga des James Bond. En 1969, l'hôtel Palácio d'Estoril accueille le film de James Bond "On Her Majesty's Service".

On Her Majesty's Service - 1969 

Garbo, l'espion décoré par les Nazis et par les britanniques.

Garbo, de son vrai nom, Joan Pujol Garcia, est considéré comme le plus grand agent double de la seconde guerre mondiale. Il persuade les allemands qu'il espionne pour leur compte en Angleterre alors qu'il se trouve en réalité au Portugal leur donnant de fausses informationsA ce titre, il sera décoré de la Croix de fer allemande en juillet 1944.


Joan Pujol Garcia

 

En réalité, sa mission auprès du MI5 consiste à diffuser de fausses informations à l'Abwehr à propos du débarquement en Normandie en faisant croire aux nazis que celui-ci n’était qu’un leurre et que le vrai débarquement aurait lieu quinze jours plus tard dans le Pas de Calais. A ce titre, il reçoit la médaille de l'Ordre de l'Empire britannique du roi George VI en

 

Estoril, nid d'espions.

Garbo et Popov ne sont pas des cas isolés. De nombreux espions occupent les places, hôtels et pensions d'Estoril et effectuent un double travail, trompant un ou les deux camps. La plupart, seront découverts et disparaîtront.

Ainsi Leslie Howard, acteur, réalisateur et producteur américain est pris pour cible par des chasseurs allemands alors qu'il se trouve dans un avion venant de décoller de Lisbonne, ce qui laisse supposer que son activité de collaborateur des services secrets a été découverte. Dans l'avion se trouvait également Tyrell Shervington, directeur de Shell à Lisbonne et également proche des services secrets britanniques. Les deux trouveront la mort lors de cette attaque aérienne.


Leslie Howard

 

Découvrir les lieux mythiques de l'espionnage à Estoril.

De nombreux lieux qui ont vu déambuler les espions allemands, britanniques et américains existent encore à Estoril.  L'office de tourisme de Cascais publie un petit guide qui permet de les découvrir. Le voici, mais il est également accessible sur le site www.visitcascais.com 
 

 

L'hôtel Atlantico

En 1939, l'hôtel "Atlantico", aujourd'hui Hotel intercontinental est acheté par un industriel allemand du nom de Wortus. Dès lors, il sert de base d'opérations pour les espions allemands qui profitent de la vue sur la mer afin de contrôler le trafic maritime vers le port de Lisbonne. La pénurie d'hébergements amènera quelques familles juives à s'installer également dans cet hôtel, ce qui amènera de fortes tensions.

 Hôtel Atlantico (Lado do mar) - Monte Estoril

 

L'hôtel Palácio

L'hôtel Palácio est un des rares hôtels à être encore présent avec son style de l'époque. Le salon de cet hôtel était le lieu de prédilection des alliés et leurs espions y parlaient à haute voix. Par contre, des micros ont été trouvés sur les murs, sous les tapis, dans les lampes...Ian Fleming, officier du renseignement britannique y a fréquenté le bar et le Casino.


 Hôtel Palácio aujourd'hui - Estoril
 

La Pastelaria Garrett

Cet établissement, toujours ouvert était un lieu de passage pour les espions agissant sous couverture. C'est aujourd'hui une des meilleures patisseries de la région et un salon de thé qui reste très réputé.
Pastelaria Garrett aujourd'hui - Estoril
 

Le Grande hôtel

Cet hôtel a aujourd'hui laissé place à des résidences de luxe. C'était l'hôtel préféré des espions allemands à partir duquel ils pouvaient surveiller les mouvements de l'ennemi. Non loin de là, résidait Wilhelm Lorenz, un espion allemand profitant de la Délégation diplomatique allemande au Portugal pour communiquer avec les bateaux en mer.


Grande hôtel - Monte Estoril
Luisa Paixao

Rédigez un commentaire

Votre commentaire sera lu et approuvé avant d'être publié.

Left Continuer mes achats
Mon panier

Vous n'avez aucun article dans votre panier