Left Retourner à la boutique
Commande

Votre panier est vide

Coq de Barcelos traditionnel en céramique

27.90€
SKU: ANRO-056-1
  • En Stock / Expédition Immédiate
  • Produit authentique du Portugal
  • Paiement sécurisé Carte Bancaire, PayPal ou Apple Pay
  • Livraison éco-responsable à partir de 9.99€
  • Echange ou remboursement pendant 30 jours

Coq de Barcelos en céramique présenté ici avec une décoration portugaise traditionnelle. Cette pièce, réalisée par un atelier d'exception, bénéficie d'une excellente finition. Le travail de la céramique est parfait : les courbes et arêtes sont parfaitement dessinées, la céramique est lisse sans aucune irrégularité, les couleurs sont éclatantes et la finition vitrifiée est magnifique.

Ce que j'aime

  • Une très belle qualité artisanale
  • Des couleurs éclatantes et fidèles à la tradition.
  • Un porte-bonheur pour toute la maison.

Caractéristiques

  • Hauteur : 10, 14 ou 20 cm

Recommandations

Pour ce produit fragile, nous vous recommandons de sélectionner la livraison UPS à domicile incluant notre garantie de remplacement en cas de casse à la livraison.

En savoir plus ? 

Ce coq en céramique est fabriqué par un atelier de céramique portugais dans lequel sont fabriquées les plus belles pièces de céramique pour les plus grandes marques de luxe internationales. Il bénéficie de la même qualité de fabrication avec notamment des étapes de ponçage et de finition bien plus nombreuses que dans les ateliers classiques.

Cette finition soignée, totalement manuelle et unique procure à ce coq une surface totalement lisse et brillante.

Etape d'inspection et de finition manuelle dans l'atelier de céramique

 

La légende du coq de Barcelos 

Barcelos est une petite ville du nord du Portugal. Plusieurs crimes y furent commis et aucun coupable ne fut arrêté jusqu'au jour où un pèlerin qui se rendait à Saint Jean de Compostelle fut jugé coupable par la cour. 

Il clama son innocence et pour ce faire se rendit chez le juge. Voyant un coq dans un panier près de lui, l'accusé dit : « C'est tout aussi vrai que je suis innocent que votre coq se lèvera et chantera au moment où je serai pendu !». 

Le coq chanta et le juge courut vers l'endroit où l'homme avait été pendu. Il constata que suite au mauvais serrage du nœud l'homme était vivant. Il fut ainsi considéré comme innocent et libéré.

Coq monumental sur une place de Barcelos