Fabrication d'un bijou en filigrane

Les bijoux en filigrane ? Une tradition portugaise !

Les plus vieux bijoux en filigrane connus ont plus de 7.000 ans et ont été découverts en Egypte. Aujourd'hui, il ne reste qu'une poignée d'orfèvres capables de fabriquer des bijoux en filigrane et la plupart d'entre eux sont Portugais.

C'est l'occasion de découvrir ce qui se cache derrière ces fantastiques bijoux qui sont aujourd'hui portés par les plus grandes stars.

La technique du filigrane en bijouterie.

La technique du filigrane est un des plus anciennes et une des plus belles techniques utilisées en bijouterie. Elle consiste à entrelacer et souder de très fins fils de métaux précieux (jusqu’à 0,2mm de diamètre) pour obtenir de magnifiques pièces d'orfèvrerie ressemblant à de la dentelle.

Deux techniques de filigrane différentes.

Il existe deux types de filigranes : le filigrane d’application qui consiste à apposer de très fin fils d’argent ou d’or sur des pièces d’orfèvrerie pleines pour obtenir des effets décoratifs. La technique du filigrane d’intégration, beaucoup plus difficile à maitriser, consiste à créer un bijou entièrement fait de filigrane.

Le filigrane ne s'applique qu'à l'or et l'argent.

La technique du filigrane n’utilise que des métaux précieux et purs, l’or et l’argent en particulier. Ces métaux sont les seuls qui permettent d’obtenir des fils très fins en raison de leur faible température de fusion et de leur élasticité quand ils sont chauffés. Un gramme d’or ou d’argent permet d’obtenir plusieurs mètres de fil.

Les fils de métal sont torsadés, battus, ramollis et affinés avec une source de chaleur, puis sont soumis à un nettoyage avant d’être travaillés par des orfèvres. - Illustrations : Fusion d'un fil d'agent et étirage mécanique (Extrait de la vidéo du Musée de Gondomar- Portugal)

Fusion d'un fil d'or pour filigrane

La technique, en elle même, du filigrane est procédé, très délicat, exige une compétence, une dextérité et une expérience très particulière. Il n’est plus maitrisé aujourd'hui que par quelques maîtres artisans situés en Russie, en Inde et au Portugal. - Illustrations : Principales étapes de la fabrication d'un Coeur de Viana en filigrane (extrait de la vidéo du Musée de Gondomar - Portugal) 

Fabrication d'un Coeur de Viana en filigrane au Portugal

Coeur de Viana en filigrane artisanal

Fabrication d'un Coeur de Viana en filigrane d'argent

Fabrication d'un Coeur de Viana en filigrane d'or

Fabrication d'un bijou en filigrane d'or au Portugal

Coeur de Viana en filigrane d'or

 Il y a 7000 ans apparaissent les premiers bijoux en filigrane

La technique du filigrane est probablement une des plus vielles techniques de bijouterie. On trouve des bijoux en filigrane tant dans les civilisations Égyptienne, Étrusque ou Grecque que dans les civilisations Romaine et Arabe.

Les techniques les plus sommaires de filigrane étaient déjà employées dès la fin du Ve millénaire en Egypte. On observe ainsi un fil enroulé autour d’anneaux sur les bagues d’Armana, ce qui peut être considéré comme une forme primitive de filigrane. On observe également des filigranes sur des bagues de la même époque. Ces petits fils perlés en cuivre ou en argent se torsadent pour fermer la bague. Il semble cependant que le filigrane était alors plutôt utilisé pour renforcer les attaches des bijoux et non pas pour leur décoration.  Illustration : Bague Ashburnham - Tombe de Thutmose III - Bristish Museum

Plus tard, il y a environ 2500 ans, entre le IVe et le IIIe siècle avant J-C, ce serait les sumériens qui auraient largement perfectionné les techniques du filigrane. C'est à cette époque que l’attrait pour l’or se développe. On retrouve alors la technique du filigrane dans de nombreux objets. Les fouilles des tombes royales d’Ur ont permis de retrouver de nombreux bijoux en filigrane mais aussi des casques, poignards ou statuettes. 

 

 

 

Il y a 500 ans, les orfèvres portugais deviennent les maîtres du filigrane.

En 1500, Pedro Alvares Cabral prend possession du Brésil pour le compte des Portugais. L’or arrive alors au Portugal en grandes quantités et permet à João V d’afficher des des fastes comparables à ceux de Louis XIV. Cette profusion d'or et de pierres précieuses attire les grands maîtres bijoutiers qui révolutionnent les techniques de fabrication des bijoux en positionnant le Portugal parmi les meilleurs fabricants de bijoux d'Europe. La technique du filigrane est alors utilisée pour concevoir des objets de culte et des objets décoratifs de toute splendeur. Illustrations : Objet du XVIIe siècle réalisés en filigrane d'or - Musée de Gondomar (Portugal)

Trésor du Portugal : Coffret à bijoux en or

Trésor du Portugal en filigrane d'or

Trésor du Portugal : Les objets en filigrane

Coeur de Viana en filigrane d'or

Aujourd'hui, le Portugal est un des derniers pays à maitriser l'art du filigrane.

De nos jours, le Portugal reste un des derniers pays dans lequel la technique du filigrane est toujours maitrisée. Ceci a été rendu possible par une longue tradition entretenue de génération en génération, mais aussi, il faut bien le dire, par le coût du travail qui reste faible au Portugal et permet d’entretenir des techniques de bijouterie très consommatrices de temps.

Les bijoux en filigrane sont toujours fabriqués dans le Nord du Portugal, à Gondomar, à Braga et à Travassos, petit village dans lequel on trouve encore aujourd’hui plus de 20 petits ateliers. 

Des bijoux en filigrane étonnamment modernes

Aujourd'hui, le monde entier redécouvre cette technique d'orfèvrerie vielle de plus de 7000 ans et s'étonne de la modernité des bijoux qui l'utilisent. On retrouve une des plus belles utilisations de cette technique sur le Coeur de Viana (Coração de Viana) fabriqué depuis des centaines d'années dans le nord du Portugal, porté par des générations de jeunes filles portugaises et aujourd'hui affiché au cou des plus grandes stars telles que Sharon Stone. La technique du filigrane permet de créer une incroyable variété de bijoux en libérant toute la créativité des artisans. Les bagues, les bracelets, les boucles d’oreille et les pendentifs s’inspirent aujourd'hui librement du monde végétal ou animal ou de symboles ésotériques ou religieux.

Vous souhaitez découvrir notre collection de bijoux en filigrane ? N'hésitez pas, nous défendons les artisans et le patrimoine portugais et nous garantissons que tous nos bijoux en filigrane sont 100% fabriqués au Portugal.

Collection de bijoux en filigrane du Portugal

Nous présentons une collection sélectionnés de bijoux issus du patrimoine portugais : pendentifs Coeur de Viana, boucles d'oreille Da Rainha ou bagues Rendas par exemple. Vous trouverez également une collection de création plus récente mais utilisant toujours les techniques ancestrales du filigrane : Collier Borboleta en argent, Collier Infinito en argent... et bien d'autres !

 

 

Luisa Paixão

Commentaires

Luisa Paixão

J’aimerais s’il vous plaît avoir les prix de vos bijoux en or merci

Rédigez un commentaire

Votre commentaire sera lu et approuvé avant d'être publié.

Left Continuer mes achats
Mon panier

Vous n'avez aucun article dans votre panier