Quels sont les jours fériés au Portugal ?

Quels sont les jours fériés au Portugal ?

Le Portugal compte 13 jours fériés nationaux et officiels auxquels s'ajoute un jour férié régional en l'honneur du Saint patron de chaque ville.

Alors, ces jours fériés, quels sont-ils ? Quelles sont les commémorations remarquables ? Quelles sont les traditions ? Quelles sont les fêtes qui y sont associées ?

 

1er janvier : Ano Novo

Jour férié National évidemment. Au Portugal, comme dans de nombreux pays, chacun exprime ses vœux pour la nouvelle année et tente, par tous les moyens, d'attirer la chance. 


31 décembre, place du commerce, Lisbonne

Les traditions portugaises sont alors les suivantes :

  1. Manger 12 raisins secs avec chacun des 12 coups de minuit permet d'exprimer 12 voeux qui se réaliseront.
  2. Sauter d'une chaise et atterrir sur le pied droit symbolise l'entrée dans la nouvelle année du bon pied, c'est-à-dire avec de la chance.
  3. Passer les 1é coups de minuit avec de l'argent dans la main, la poche ou les chaussures permet d'attirer une abondance d'argent pour toute l'année suivante.
  4. Porter des sous-vêtements bleus et neufs permet d'attirer la chance pour toute l'année suivante.
  5. Cogner des casseroles à la fenêtre, casser des assiettes pour faire du bruit et créer le chaos permet une purification et repousse tout ce qui est négatif pour l'année suivante.

Le 1er de l'An est également l'occasion de partager un repas de fête en famille ou avec ses amis. A cette occasion, les fameux dessert portugais sont évidemment de la partie. Découvrez les 13 plus fameux dessert portugais (et leurs recettes) dans cet autre article

 

14 février : Dia dos Namorados

Jour célébré mais non férié au Portugal, Dia dos Namorados ou Saint Valentin en français, est un jour au cours duquel on célèbre l'union amoureuse entre les couples et les amoureux. Cette journée est célébrée au Portugal mais n'est cependant pas un jour férié.

Les coutumes liées à ce jour sont nées à Rome. Le 14 février, on y célébrait la fertilité en honorant Junon (déesse des femmes et du mariage) et Pan (dieu de la nature).

Plus tard, l'évêque Valentin célèbre des mariages malgré l'interdiction de l'Empereur. Condamné à mort, il rend miraculeusement la vue à la fille de son geôlier. Avant son exécution, le 14 février, celle-ci lui écrit un message d'adieu qu'elle signe "Votre Valentine". La Saint Valentin était née.

C'est au moyen âge que ce jour est associé avec l'amour et le romantisme et que l'on commence à célébrer Saint Valentin. Mais il fallu attendre le 19e siècle pour que cette pratique se répande dans le monde entier.


Lenco dos namorados - Crédit descobrir Portugal

 

Au 18e siècle apparait au Portugal, dans le Minho, la tradition des lenços namorar : Morceaux de tissu en lin ou en coton brodés de motifs floraux, de symboles et messages amoureux.

Les brodeuses déclaraient leur amour en envoyant le mouchoir au bien-aimé. S'il le portait en public, c'était un signe que l'amour était réciproque et que la cour pouvait commencer.

Ces motifs colorés font désormais partie du patrimoine populaire portugais et sont repris sur de nombreux objets.


Hirondelle murale en céramique Namorados - Collection Luisa Paixão 

 

28 février : Carnaval

Jour férié régional et facultatif au Portugal, du nord au sud, sur le continent et sur les îles, le Portugal connaît de nombreuses fêtes et coutumes à cette époque de l'année. 
Carnaval de Loulé - Crédit eurodicas

 

Depuis l'Antiquité, dans le nord du Portugal, les peuples celtes marquaient la fin de l'hiver par des fêtes de la fertilité. Au fil des siècles, les traditions païennes de réjouissances, de jeux, de fêtes et de danses au Portugal sont devenues si populaires qu'il était impossible de les combattre.

Lorsque le pape a reconnu le carnaval et que l'Église catholique l'a adopté dans le calendrier chrétien au 15e siècle, les festivals sont devenus de plus en plus courants dans toute l'Europe.

Le carnaval est devenu officiellement le moment de manger de la viande et de se faire plaisir avant le jeûne du carême jusqu'à Pâques.


Carnaval de Torres Vedras - Crédit recordeuropa

 

Avec la bénédiction de l'Église, à partir des 18e et 19e siècles, les classes supérieures du Portugal ont également commencé à organiser leurs bals privés. Ensuite, les Portugais ont organisé leurs premiers défilés de carnaval dans les rues, avec des chars, de la musique et des costumes.

 

15 avril : Sexta-feira Santa

Jour férié national, Sexta-feira Santa ou Vendredi Saint est célébré le vendredi précédant le dimanche de Pâques. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ.

Au Portugal, pays de tradition catholique encore très présente, la règle ce jour là est l'abstinence de viande, en respect du sacrifice du Christ sur la croix.

Egalement, à 15 heures, une minute de silence est observée pour la crucifixion du Christ. Certaines entreprises ou municipalités déclenchent alors une alarme pour signaler le moment de la mort de Jésus-Christ.


Procession de la semaine Sainte à Obidos - Crédit Turismo centro Portugal

 

Dans la nuit du Vendredi saint, l'Église effectue le chemin de croix, une prière qui vise à amener les chrétiens à méditer sur la passion, la mort et la résurrection du Christ.

 

17 avril : Páscoa

Jour férié national évidemment. Pâques est la fête la plus importante pour les catholiques qui commémorent la résurrection de Jésus. Le Portugal étant un pays profondément catholique, les portugais respectent cette tradition

les traditions de Pâques au Portugal sont marquées par des processions, des représentations théâtrales, des festivités et beaucoup de nourriture. Mais il y a aussi des coutumes très spécifiques particulières à chaque région.

A travers tout le pays, il est de coutume que les parrains et marraines offrent des cadeaux à leurs filleuls. Pour ceux qui suivent la tradition catholique, il est traditionnel d'offrir le "folar", qui symbolise l'abondance après la période de jeûne du Carême.


Folar transmontano - Crédit Vortex

Mais de nos jours, il est courant que les parrains et marraines offrent une génoise, des amandes, des œufs de Pâques, diverses friandises, une somme d'argent, des vêtements et des jouets, en fonction de l'âge du filleul.

À leur tour, les filleuls offrent un rameau d'olivier aux parrains et marraines le dimanche des Rameaux.

 

18 avril : Segunda-feira de Páscoa

Jour férié régional au Portugal. Le Vendredi Saint, la date qui marque la mort de Jésus-Christ, est passé. Le dimanche de Pâques, avec une table familiale habituellement remplie de sucreries est également révolu. Mais il existe de nombreuses communes au Portugal où des familles entières profitent du lundi de Pâques pour donner du souffle aux exigences de la tradition. Mais attention, au Portugal, le lundi n'est férié que si la municipalité le souhaite.

 

25 avril : Dia da Liberdade

Jour férié national, cette date célèbre le soulèvement des militaires portugais qui, le 25 avril 1974, ont réalisé un coup d'État militaire dans le but de mettre fin à la dictature imposée par Salazar.

Le mouvement des forces armées, composé de militaires ayant participé à la guerre coloniale, est soutenu par la population portugaise. L'armée parvient à destituer le Président du Portugal, Marcelo Caetano au cours de la fameuse révolution des oeillets.

Victorieux, les révolutionnaires d'avril parviennent à instaurer un régime démocratique et la nouvelle Constitution portugaise, le 25 avril 1976.

 

1er mai : Dia do Trabalhor

La fête des travailleurs est célébrée chaque année le 1er mai et est un jour férié au Portugal et dans plusieurs pays européens. Il ne s'agit pas d'un jour férié mondial, bien qu'il soit observé dans plusieurs pays du monde.

La célébration du jour du travail  remonte au 1er mai 1886, aux États-Unis, lorsque plus de 500 000 travailleurs descendent dans les rues de Chicago pour une manifestation pacifique, demandant la réduction de la journée de travail à huit heures. La répression est féroce et sanglante et désavouée par l'opinion publique.

En 1889, le Congrès international des travailleurs, réuni à Paris, décrète le 1er mai comme Journée internationale des travailleurs.

Au Portugal, le 1er mai commence à être célébré à partir de mai 1974, après la révolution du 25 avril. Les manifestations, marches, célébrations et rassemblements organisés à cette date visent à présenter au gouvernement, et aux employeurs, les revendications des travailleurs.

 

 26 mai : Quinta-feira da Ascensão

Jour férié régional, le jeudi de l'Ascension est une fête religieuse célébrant l'ascension de Jésus au ciel, 40 jours après avoir été crucifié et ressuscité. 

La tradition au Portugal, ce jour là est de réunir un épi de blé, un rameau d'olivier et des fleurs des champs en un bouquet que l'on accroche dans la maison et qui y demeurera jusqu'à l'année suivante.

L'épi de blé symbolise la nourriture ne manque jamais, le rameau d'olivier symbolise la paix et les fleurs symbolisent le bonheur.

10 juin : Dia de Portugal

Jour férié national, ce jour là, tout le Portugal célèbre la Nation, les communautés portugaises et Camões, le célèbre poète portugais.

La première référence au caractère festif du 10 juin remonte à l'année 1880 au cours de laquelle un décret royal proclame le 10 juin : "Jour de fête nationale et de grand gala" pour commémorer le 300e anniversaire de la date hypothétique de la mort de Luís de Camões. Mais c'est seulement en 1919 que le 10 juin devient un jour férié.

Les commémorations comportent généralement diverses cérémonies militaires, des expositions, des concerts, des défilés et des cortèges, ainsi qu'une cérémonie de décoration effectuée par le Président de la République.

Chaque année, le Président de la République portugaise choisit une ville pour accueillir les commémorations officielles. En 2016, les commémorations officielles ont eu lieu pour la première fois dans deux villes en même temps : Lisbonne et Paris et pour la première fois hors du pays. Il y aura ensuite le Brésil en 2017, les États-Unis en 2018 et le Cap-Vert en 2019. 

Luís Vaz de Camões, est un poète portugais, né aux environs de 1525 et mort en  à Lisbonne. Camoës fait l’objet d’un véritable culte au Portugal, à tel point que le jour de sa mort est devenu la fête nationale portugaise. Les amoureux des Lettres le comparent volontiers à Virgile, Dante ou Shakspeare. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Camões, n'hésitez pas à consulter notre article de blog "11 portugais célèbres dont vous avez entendu parler"

 

13 juin : Dia de santo António

Jour férié régional. Fernando Martins de Bulhões, né en 1195 à Lisbonne meurt le 13 juin à l'âge de 36 ans. Il est canonisé dès l'année suivante, étant reconnu à l'origine de 40 guérisons miraculeuses.

Au 15e siècle, les portugais font valoir sa naissance au Portugal, le font connaître dans le monde entier au moment des grandes découvertes. Ils en font le Saint Patron du Portugal et plus particulièrement de Lisbonne, sa ville de naissance.

Depuis, il est honoré et fêté chaque année, à travers tout le Portugal et le 13 juin, jour anniversaire de sa naissance est jour férié à Lisbonne.

Si vous voulez vous préparer à découvrir Lisbonne, ses fêtes populaires et ses traditions, consultez notre article de blog "Lisbonne et les fêtes de Saint Antoine"

 

Saint Antoine, patron de la ville de Lisbonne, fait l'objet d'une véritable dévotion au Portugal et il arrive fréquemment que les portugais sollicitent son aide. Ils le représentent également dans des icônes de faience, sur les fameux azulejos...

Statuette parfumée Saint Antoine - Collection Luisa Paixão

 

16 juin : Corpo de Deus

Jour férié national au Portugal, célébré chaque année le 2e jeudi après le dimanche de Pentecôte donc entre le 21 mai et le 24 juin. En 2013, le gouvernement portugais supprime le jour férié correspondant au Corpo de Deus mais le rétablit en  2016.


Procession Corpo de Deus à Lisbonne 2019 - Crédit ecclesia

 

Le Corpus Christi ou Corpo de Deus est une fête catholique qui célèbre le mystère de l'Eucharistie, le sacrement du corps et du sang de Jésus-Christ.

C'est la journée des processions et des festivals religieux en divers endroits du pays. Ce jour-là, il est également courant que l'Église célèbre les premières communions et les communions solennelles .

24 juin : Dia de São João

Joue férié régional, la fête de la Saint-Jean est célébrée le 24 juin. Saint Jean est, comme Saint Antoine et Saint Pierre, un Saint populaire largement fêté au Portugal. Connu pour être le saint patron des personnes mariées et des malades, il est le saint qui a baptisé Jésus-Christ.

La fête de la Saint-Jean est célébrée dans plusieurs localités portugaises, mais la ville où les festivités sont les plus importantes est Porto, où le 24 juin est un jour férié municipal.

La fête se concentre dans la zone historique de Porto, des milliers de personnes déambulent dans les rues et regardent les feux d'artifice tirés le long du fleuve Douro, sur les rives de Porto et de Vila Nova de Gaia. Le programme des festivités de São João est vaste, couvrant des dizaines d'activités qui se déroulent sur environ un mois.

A la Saint Jean, il est de tradition d'offrir un pot de marjolaine à sa fiancée, sa femme ou son amoureuse. A ce pot est généralement associé un petit drapeau portant un verset populaire faisant référence à l'amour.

Si vous n'avez pas la possibilité de vous rendre à Porto et de respecter cette tradition, vous pouvez offrir un pot de marjolaine en faience accompagné de son petit drapeau et d'un verset populaire. Cliquez simplement sur l'image ci-dessous.

29 juin : dia de São Pedro

Jour férié régional, le jour de la Saint Pierre est célébré au Portugal le 29 juin. Comme Saint Jean et Saint Antoine, Saint Pierre est un Saint populaire très apprécié.

Ce jour là, des processions, des bals et des marches populaires sont organisés dans les rues et la musique est toujours présente. En matière de gastronomie, les sardines grillées, le poivre, le broa, le caldo verde et le vin sont les principaux éléments du festin.

Certaines villes célèbrent leur fête municipale le jour de la Saint-Pierre, par exemple : Póvoa de Varzim, Sintra, Montijo, Évora, Castro Verde, São Pedro do Sul...

São Pedro fait l'objet de nombreuses représentations au Portugal. C'est un Saint Populaire, familier aux portugais qui le représentent parfois de façon burlesque tel Julia Côta qui façonne l'argile, naïvement, en représentant ce qu'elle voit autour d'elle.

 

15 aout : Assunção de Maria

Jour férié national, L'Assomption de la Vierge au ciel est célébrée chaque année le 15 août. La tradition catholique affirme qu'au moment de sa mort, la Vierge Marie a été transportée en corps et en âme au ciel pour participer à la gloire de son fils, Jésus-Christ.

Ce jour de l'Assomption de la Vierge est un jour férié au Portugal et contrairement aux autres fêtes religieuses qui ont pu être supprimées sous la Dictature de Salazar, celle-ci a toujours été maintenue. En effet, la Vierge est considérée comme la Reine du Portugal et est liée aux principaux événements de l'histoire de l'indépendance du Portugal.

Au Portugal, le 15 août, des pèlerinages et des fêtes religieuses sont célébrés dans diverses localités. Il s'agit d'une fête importante dans l'Église. La messe de ce jour fait particulièrement référence à la mère de tous les chrétiens, de l'homélie aux prières dédiées à la Sainte.

5 octobre : Implantação da República

Jour férié national au Portugal, le 5 octobre commémore la proclamation de la République portugaise, le 5 octobre 1910.

La République portugaise est le résultat d'un long processus d'évolution politique et sociale enclenché en 1876 avec la création du Parti Républicain créé dans le but de renverser le Régime monarchique.. 

Un ultimatum britannique adressé au Portugal, les dépenses de la famille royale, le pouvoir de l'église, l'instabilité politique et sociale et l'incapacité du pays à s'adapter à la modernité constituent alors les fondements de l'érosion de la monarchie portugaise entre 1876 et 1910.

En 1908, alors qu'ils rentraient à Lisbonne depuis Vila Viçosa dans l'Alentejo, où ils avaient passé la saison de la chasse, le roi Carlos et le prince héritier Luís Filipe sont assassinés au milieu de la place du commerce (Praça do Comércio). La monarchie est alors à l'agonie.

Le 3 octobre 1910 éclate la révolte républicaine. Quelques centaines de portugais prennent les armes et occupent la Rotonde (Praça do Marquês de Pombal) Le gouvernement ne réagit pas.


Révolutionnaires occupant la Rotonde - Crédit Noticias

 

Le 4 octobre, 2000 soldats et marins se révoltent, l'armée ne réagit pas. Après avoir refusé de quitter Lisbonne dans un premier temps, le roi Manuel II et ses conseillers s'enfuient au Palais de Mafra à quelques kilomètres de là.

Dans la nuit du 4 octobre, les troupes royalistes affrontent les insurgés de la Rotonde mais une armistice est rapidement signée sous la pression des 2000 soldats et marins qui menacent de débarquer pour affronter les troupes royalistes.

Le matin, le peuple descend dans la rue, le Général royaliste remet son commandement au Général António Carvalhal, un Républicain. à 9 heures du matin, la République est proclamée par José Relvas, au balcon de l'hôtel de ville de Lisbonne.


José Relvas, au balcon de l'hôtel de ville de Lisbonne - Crédit noticias

 

Un gouvernement provisoire dirigé par Teófilo Braga est nommé et dirige le pays jusqu'à l'approbation de la Constitution de 1911. Avec l'établissement de la République, l'hymne national, le drapeau et la monnaie sont remplacés.

 

1er novembre : Todos os Santos

Jour férié national, la Toussaint est une fête célébrée dans l'Église catholique le 1er novembre. Comme son nom l'indique, c'est une fête en l'honneur de tous les saints, de tous les martyrs, de tous les temps, connus ou non.

 

1er décembre : Restauração da Independêcia

Jour férié national au Portugal, le 1er décembre commémore l'action des nobles portugais qui, le 1er décembre 1640, ont envahi le palais royal et tué Miguel de Vasconcelos, le représentant espagnol à Lisbonne, acclamant João, duc de Bragance, comme roi du Portugal mettant ainsi fin à l'Union ibérique entre le Portugal et l'Espagne, qui a duré 60 ans.


Commémoration de la restauration de l'indépendance à Lisbonne - Crédit tveuropa.pt

 

Dès lors, le jour de la restauration de l'indépendance est un jour de commémoration au Portugal. À partir de 2013, dans le cadre d'un ensemble de mesures visant à accroître la productivité, le gouvernement portugais décide de supprimer ce jour puis le rétablit en 2016.

 

8 décembre : Imaculada Conceição

Jour férié national au Portugal, le 8 décembre célèbre la vie et la vertu de la Vierge Marie, mère de Jésus, conçu sans la marque du péché originel, reconnu comme dogme catholique le 8 décembre 1854 donnant ainsi naissance à une commémoration.

En 1646, le roi Jean IV du Portugal, organise une cérémonie solennelle à Vila Viçosa pour remercier la Vierge de la restauration de l'indépendance du Portugal vis-à-vis de l'Espagne. Il se rend alors à l'église de Notre-Dame de la Conception, la déclarant patronne et reine du Portugal. Depuis ce jour, aucun autre roi portugais n'a porté de couronne sur sa tête, un privilège qui ne serait accessible qu'à l'Immaculée Conception.

 

25 décembre : Natal

Jour férié national, Natal commence par le réveillon de Noël appelé "Consoada" et se poursuit autour de la messe de minuit appelée "la Missa do Galo" mais Noêl se fête plutôt le lendemain, le 25 décembre.

Cette fois, les plats sont plus copieux, moins communs. On se réunit donc pour déguster du chevreau rôti au four servi avec des "grelos" pousses de navets, du "Leitão assado", cochon de lait rôti.

Si vous voulez découvrir les traditions de Noël au Portugal, consultez notre article de blog "Les traditions de Noël au Portugal"

 

Luisa Paixao

Rédigez un commentaire

Votre commentaire sera lu et approuvé avant d'être publié.

Left Continuer mes achats
Mon panier

Vous n'avez aucun article dans votre panier