São Martinho, castanhas e Água-pé

São Martinho, castanhas e Água-pé

Au Portugal, comme dans de nombreux pays, le 11 novembre, jour de la Saint Martin, est le jour où les familles se réunissent pour fêter les derniers rayons de soleil et l'arrivée du froid. Cette tradition a fait naître des coutumes populaires autour de la fête, des châtaignes, du vin et de l'eau de vie.

 

La légende de Saint Martin.

Martinho, soldat romain, devenu moine puis évêque et enfin Saint catholique est né en 316 et est mort en 397. Sa légende raconte, qu'en route vers chez lui, par un temps très froid, il fût stoppé par un mendiant transis de froid qui lui a demandé l'aumône. Martinho déchira alors sa cape et en donna une partie au mendiant. A cet instant, le soleil est apparu, réchauffant l'atmosphère. Depuis, Dieu, en récompense, accorde quelques jours de beau temps, chaque année, pour célébrer la Saint Martin.

En fait, au delà de la légende, Saint Martin est un personnage historique, né dans l'Empire romain, plus précisément dans l'actuelle Hongrie en 316  et mort à Candes, en Gaule, en 397. Il est un des principaux Saints de la chrétienté et le plus célèbre des évêques de Tours.

Fils d'un tribun militaire de l'Empire romain, il est enrôlé dans l'armée romaine comme simple soldat à l'âge de 15 ans. Ses convictions religieuses lui interdisent de verser le sang, aussi, il se propose comme bouclier humain, c'est alors que, pour une raison inexpliquée, les barbares demandent la paix.

En 356, libéré de ses obligations militaires, il se rend à Poitiers (France) pour rejoindre l'évêque de la ville mais son statut d'ancien homme de guerre l'empêche de devenir prêtre comme il le souhaite. Ce n'est qu'en 361, qu'il crée un ermitage et où, rejoint par ses disciples, il crée la première communauté de moines en Gaule.

En 371, les habitants de Tours le choisissent comme leur nouvel évêque mais il passera peu de temps dans son évêché, préférant parcourir la Gaulle avec ses disciples pour évangéliser les paysans.

Son culte se répand alors partout en Europe occidentale, depuis l'Italie, puis surtout en Gaule où il devient le patron des dynasties mérovingiennes et carolingiennes.

 

La célébration de la Saint Martin au Portugal.

Saint Martin est célébré partout en Europe. En Allemagne, les feux de joie sont allumés et la route est ouverte pour le passage des processions. En Espagne, la coutume est de tuer les porcs et au Royaume-Uni, il existe l'expression "été de la Saint Martin".

Au Portugal, ces quelques jours de beau temps, correspondent également au moment où on peut ramasser les châtaignes tombées dans les forêts et où on peut commencer à boire le vin nouveau, produit avec la récolte de l'été précédent. 

Il est donc de tradition de faire un "Magusto" (fête des marrons) au cours duquel on grille les premières châtaignes, on goute le vin nouveau produit avec la récolte de l'été et on boit de l'Água-pé fait de marc de raisin et d'eau de vie auxquels on ajoute de l'eau. (Crédit photo : Correio do Minho)

Les dictons populaires attachés à cette célébration sont nombreux :

  • "No São Martinho, vai à adega e abre o vinho" - Le jour de la Saint-Martin, allez à la cave et ouvrez le vin
  • "Pelo São Martinho, prova o teu vinho" - Pour la Saint-Martin, goûtez votre vin
  • "No Dia de São Martinho, lume, castanhas e vinho"  - Le jour de la Saint-Martin, poêle, châtaignes et vin.

 

Les châtaignes grillées.

Les châtaignes furent longtemps la base de l'alimentation humaine. On appelait d'ailleurs le châtaignier "l'arbre à pain". Elles se consomment crues, séchées, bouillies, rôties, grillées au four, sous la cendre ou dans des poêles trouées. Elles peuvent également être confites au sucre et cristallisées, mises dans de l'alcool, cuites en confiture ou en purée. On en fait même de la farine qui permet de cuire des galettes.

Au Portugal; il est plutôt de tradition de les consommer grillées dans un "Assador de castanhas" qui permet d'obtenir des châtaignes à la fois grillées à la flamme et cuite à la vapeur.

La recette est la suivante

    1. Fendre la peau de chaque châtaigne du côté bombé en faisant une croix et les faire tremper une bonne heure.
    2. Allumer le barbecue pour préparer de bonnes braises.
    3. Mettre les châtaignes dans le grille châtaignes "Assador de castanhas" et le déposer au centre de la grille.
    4. Laisser cuire 20 à 25 minutes, les châtaignes sont cuites lorsque la peau fendue s'écarte et que la pointe d'un couteau pénètre facilement.

Evidemment, il existe d'autres façons de cuire les châtaignes : à la poêle, au four, il existe même des recettes au four à micro-ondes !! 

Seul le grille châtaignes "Assador de castanhas" permet d'obtenir des châtaignes à la fois grillées et moelleuses car la cuisson utilise la chaleur intense des braises et la vapeur qui naît dans l'ustensile.

Retrouvez cet ustensile insolite et introuvable en dehors du Portugal dans notre boutique en cliquant sur ce lien.

 

L'Água-pé.

L'Água-pé est une boisson typiquement portugaise, proche du vin, qui est traditionnellement servie, avec les châtaignes, le jour de la São Martinho. Très populaire dans le nord du pays, l'Água-pé contient est le résultat de l'ajout d'eau au marc de raisin et à l'eau de vie. D'où son nom : traduit littéralement, il signifie "pied d'eau", car l'eau a été ajoutée au fond du moût.

Autrefois, considérée comme le vin des pauvres, l'água-pé était était bon marché, très répandue et souvent distribuée aux travailleurs par leurs employeurs. Aujourd'hui, l'Água-pé a quasiment disparu et seuls quelques producteurs se consacrent encore à la perpétuation de la tradition.

Luisa Paixao
Left Continuer mes achats
Mon panier

Vous n'avez aucun article dans votre panier